6 ans plus tard, des sextuplés recréent une photo qui a fait le buzz sur internet. C’est magnifique !

Une grossesse gémellaire nécessite un suivi médical rigoureux et une surveillance de près pour limiter au maximum les risques de complications et de problèmes de santé, tant pour la maman que pour ses bébés. Imaginez alors quand c’est une grossesse multiple, qui donnera lieu à 3, 4, 5, 6 bébés ? Même si celles-ci sont assez rares, les traitements utilisés contre l’infertilité augmentent leur probabilité. En France, on compte 200 naissances de triplets sur 8 000 de jumeaux, avec seulement un quart de grossesses spontanées. Quant à la naissance des quadruplés et des quintuplés, on n’en compte que 5 en 2000, avec une chance sur 41 millions pour une grossesse spontanée. Encore plus rarissime, la chance de donner spontanément naissance à des sextuplés est de 4.7 sur un milliard.

Quand c’est le cas de ces grossesses, les mamans se voient souvent obligées d’arrêter toute activité professionnelle en milieu de grossesse, voire de rester alitée, chez elles ou à l’hôpital, pour réduire le plus possible les risques de naissance prématurée. Avant 33 semaines de grossesse (35 d’aménorrhée), les poumons des petits ne sont pas encore mâtures, ce qui représente un très grand risque pour eux et compromet leur chance de survie.

Après la naissance des petits, la maman doit faire preuve de beaucoup de patience et de force, tant physique que mentale pour pouvoir relever le défi et s’occuper de ses bébés. Évidemment, l’aide du papa et de la famille proche lui seront d’un grand secours pour lui permettre de reprendre ses forces après l’accouchement.

 

Pour voir la suite cliquez sur le bouton rouge ci-dessous

Envoyer à un ami