Sa fille est morte après un viol. Elle souhaite partager un message avec tout le monde sur Facebook

Sa fille est morte après un viol

Beaucoup d’enfants et d’adolescents sont menacés, insultés et humiliés chaque jour dans leur école par leurs camarades. Cette violence réitérée, qui peut être physique ou verbale, est connue sous l’appellation de harcèlement scolaire. Ce problème passe souvent inaperçu auprès des adultes mais  affecte énormément la vie des victimes. Dans certains cas, les conséquences du harcèlement scolaire peuvent être très graves et mener au suicide.  L’histoire de Cassidy Trevan, en est la parfaite preuve.

Le harcèlement dans le milieu scolaire se traduit par l’usage d’insultes, l’humiliation ou par la violence. Les personnes visées sont souvent celles qui ne sont pas capables de se défendre et peuvent être marginalisées dans certains cas.

Difficile à remarquer par les adultes, le harcèlement scolaire impacte la qualité de vie des victimes et affecte leur santé mentale. Ces dernières sont sujettes à des crises d’angoisses, des dépressions et peuvent même avoir des idées suicidaires.

Les victimes ne sont certes pas toutes enclines à les exécuter, mais quand la pression est trop forte, elles cèdent. Elles peuvent mettre fin à leur vie pour stopper la souffrance qu’elles vivent quotidiennement.
Une adolescente d’Australie, victime de harcèlement scolaire, était constamment harcelée par ses camarades, qui ont orchestré son viol collectif. Elle a finit par se suicider.

Cassidy Trevan, l’histoire émouvante  d’une adolescente partie trop tôt :

Pour voir la suite cliquez sur le bouton rouge ci-dessous

Envoyer à un ami